Tous les articles par AngieVégétBeauty

calendrier-de-l-avent-thumbnail.jpg Calendriers de l’avent

En novembre, on commence à penser à noël. Une de mes périodes préférées avec toutes ces lumières et décorations féeriques.

Alors pour nous aider à attendre, il y a les calendriers de l’avent.

Il en existe pour tous les goûts et pour tous les âges (et oui, ce n’est pas réservé aux enfants :-)).

Je vous ai donc préparer une sélection pour vous donner des idées, en espérant que vous trouverez votre bonheur dans cette liste.

Suite

Gratin d’aubergines à la quinoa + crème dessert au chocolat

Récemment, j’ai reçu un livre de la part de Natura Sense : « Ma cuisine végétarienne pour tous les jours ».

Dans ce livre, on y apprend les bases de la diététique, la manière de couper les légumes, comment assaisonner notre plat (utilisation d’épices…) et bien évidemment, à faire pleins de bonnes recettes.

Je le trouve complet, et est parfait même pour les débutants car les recettes sont rapides et simples à réaliser.

Suite

La cuisine zéro déchet

L’autre fois, je vous ai parlé des changements possibles que l’on peut faire pour réduire nos déchets dans la salle de bain. Aujourd’hui, on s’attaque à la cuisine.

Une cuisine zéro déchet c’est possible :-). Il faudra juste pas mal de changements, de nouvelles habitudes à prendre et un peu d’investissement au début.

Allez c’est parti 🙂 !!!

 

Suite

L’eau florale, l’indispensable produit beauté.

Une eau florale, dit aussi hydrolat, est un produit naturel obtenu par distillation de végétaux à la vapeur d’eau : fleurs, feuilles, écorces…

Le même système est utilisé pour obtenir de l’huile essentielle mais l’hydrolat est beaucoup moins concentré grâce à l’eau évaporée pendant la distillation (elle ne garde que quelques traces d’ HE). Mais elle a beau être diluée, elle a gardé toutes les vertus des végétaux. C’est ce qui fait d’elle un produit indispensable pour notre rituel beauté.

 

Suite

les-dissolvants-naturels-thumbnail.jpg Les dissolvants « naturels »

 

Avoir de beaux ongles vernis c’est bien, mais après il faut penser à l’étape dissolvant.

Les dissolvants classiques sont constitués d’acétone, d’acétate d’éthyle et méthyléthylcétone qui sont nocifs par inhalation et en plus abiment les ongles en les asséchant, en les rendant fragiles. Des 3, l’acétone est le moins toxique.

Les dissolvants « sans acétone » sont plus écologiques mais ils ne sont pas naturels pour autant. En général, ils contiennent quand même du méthylacétate qui est bien plus toxique que l’acétone.

Suite