Tampons, serviettes hygiéniques, Cup… Danger ?

Ce n’est plus vraiment un secret maintenant, nos tampons et nos serviettes hygiéniques sont bourrés de cochonneries vraiment pas bon pour notre santé, en plus de pouvoir causer le syndrome du choc toxique (certes rare, mais très grave et peut être fatal).

En plus de ne pas être sain, cela représente beaucoup de déchets. Dans une vie, chaque femme utilisera entre 10 000 à 15 000 protections hygiéniques, non recyclables. C’est énorme.

Dans cet article, je vous parle des alternatives plus saines et sans danger pour continuer d’avoir nos règles en toute tranquillité.

Avant de parler plus en détail de la composition de ces produits, je vais vous parler un peu du syndrome du choc toxique (SCT), car c’est important de savoir le repérer pour vite agir si ça nous arrive.

Pour vous parlez avec des chiffres, cela concerne 1 à 9 femmes sur 100 000 (cette année il y en a eu une vingtaine en France).

Le SCT, c’est quoi?

Nous pouvons être porteurs de bactéries appelées staphylocoques dorés (30 à 40% des personnes le sont). La majorité de ces bactéries sont sans danger. On les retrouve surtout sur les muqueuses. Quand elles se multiplient au niveau vaginal, certaines bactéries peuvent produire une toxine capable de passer dans le sang et de provoquer un choc toxique aux personnes qui n’ont pas d’anticorps contre cette toxine (TSST-1).

En dehors des règles, le vagin a un pH acide, ce qui empêche le staphylocoque de s’y multiplier. Mais le sang menstruel modifie le pH qui devient neutre. Le risque de développement de la bactérie est plus élevé lorsque le sang est bloqué par un tampon ou par une coupe menstruelle (dit aussi CUP).

Comment reconnaitre les symptômes du SCT ?

  • une fièvre soudaine et élevée (plus de 38°)
  • vomissements
  • diarrhée
  • maux de gorge
  • éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil
  • malaise avec étourdissement, grande fatigue
  • maux de tête
  • douleurs musculaires
  • rougeur de l’œil

Comment limiter les risques ?

  • se laver les mains avant et après l’insertion du tampon ou de la CUP.
  • choisir un tampon moins absorbant (une étude à démontrer que les tampons les plus absorbants étaient mis en cause dans les SCT).
  • ne pas garder son tampon ni sa CUP plus de 4 heures (et non 8, contrairement à ce qu’ils disent sur les boîtes…).
  • utiliser une protection qui laisse le flux de sang s’écouler la nuit (serviettes hygiéniques).

 

Revenons à la composition de nos chères protections hygiéniques…

Vous l’avez peut-être remarqué, sur les boîtes, que ce soit de serviettes ou de tampons, on ne trouve aucune liste de composition des produits. La loi ne l’oblige pas.

Des tests ont dû être fait pour avoir la réponse. Et là surprise… 20 à 30 substances chimiques ont été trouvés : pesticides, fibres synthétiques, substances cancérigènes, perturbateurs endocriniens (phtalates qui sont susceptibles d’affecter la fertilité)…

Une des substances les plus dangereuses dans les tampons est la DIOXINE (classée dans les 10 premiers produits chimiques les plus dangereux du monde). C’est rassurant tout ça, n’est-ce pas? La dioxine sert à blanchir les tampons. Les muqueuses du vagin étant perméables, elles absorbent cette dioxine, qui est connu pour être cancérigène et être la cause de l’endométriose, en plus de perturber le système hormonal.

Heureusement, des solutions s’offrent à nous pour arrêter tous ces produits…

  • La CUP : (entre 15 et 35 euros)

Composée de silicone médical, elle n’absorbe pas le flux (donc n’assèche pas), elle ne fait que le recueillir. Elle existe en 2 tailles, selon notre flux. Elle est écologique et économique car on peut la garder une dizaine d’années. C’est efficace mais il faut se l’avouer, pas pratique dans toutes les situations (si on passe la journée au boulot, sans trop pouvoir la vider et la nettoyer). Cela demande aussi un peu de pratique pour l’insertion. Après, pour celles qui ont un grand flux, c’est quand même pas mal car vous aurez moins besoin de la changer (attention quand même à ne pas dépasser 6h).

Sites où vous pouvez en trouvez :

  1. http://lamazuna.com/fr/6-cups-feminines
  2. https://www.mademoiselle-bio.com/protection-feminine/
  3. http://sebio.fr/1569-coupes-menstruelles?msclkid=38cd0c9561dc171cabad56e8b657aae3&utm_source=bing&utm_medium=cpc&utm_term=%2Bcup+%2Bmenstruelle
  4. https://dansmaculotte.com/fr/6-coupes-cup-menstruelles
  5. https://lessavonsdejoya.com/accessoires/149-cup-coupe-menstruelle-3000000001387.html#/taille-taille_b
  6. et bien d’autres sites…

Mon avis :

La mienne est une Lamazuna. Je m’en sers que les 2 premiers jours du cycle (quand c’est le plus abondant) et seulement de jour. J’en suis satisfaite dans l’ensemble, même si pour plus de sécurité, vaut mieux porter une serviette lavable en plus. Perso, je ne la sens pas, mais ça, ça dépend des personnes… Son gros côté négatif : on ne peut pas la changer partout contrairement à ce qu’ils en disent, car cela prend un peu de temps, et faut avoir un lavabo dans les toilettes, ce qu’on ne trouve pas partout. Son côté plus, je l’ai dis tout à l’heure mais je vous parle pour mon cas, les 2 premiers jours, je devais changer de tampons toutes les deux heures, je vous laisse imaginer… pas toujours pratique non plus. La CUP me permet de tenir plus longtemps.

  • La culotte de règle : (entre 20 et 30 euros)

 

La plus connue est celle de la marque THINX. Vous pouvez trouvez des strings, des culottes ou des boxers de règle.

Comment ça marche?

Il y a 4 couches de tissus permettant d’absorber autant de sang qu’une serviette hygiénique.

  1. Une couche anti-humidité, pour vous garder au sec
  2. Une couche anti-microbienne grâce à un traitement invisible à base d’argent
  3. Une couche absorbante qui peut contenir autant qu’un tampon ou une serviette
  4. Une couche anti-débordement qui protègera même le plus blanc de vos pantalons blancs

Il suffit ensuite de la rincer a la main, et à l’eau froide, avant de la mettre en machine.

Sites où vous pouvez en trouvez :

https://www.shethinx.com/

Mon avis :

Pareil que la CUP, pour plus de sécurité, prévoir autre chose en plus les jours de gros flux. Pour les jours moyens ou légers, alors là pas de soucis. C’est confortable, rapide à mettre ou a changer. Petit conseil : en avoir plusieurs, pour les changer régulièrement en cours de journée, pour limiter les mauvaises odeurs…

  • Les serviettes hygiéniques lavables : (prix très variables selon les marques)

En coton bio (c’est mieux :-)), elles sont zéro déchet (se compostent quand elles arrivent en fin de vie, faut juste enlever les boutons pression) et ça c’est top. Elles absorbent bien (si vous en acheter de qualité), durent des années, et se nettoient facilement.

Il en existe de pleins de sortes différentes (tailles, couleurs, épaisseurs selon les flux…). On peut même les faire soi-même, si on s’y connait un peu en couture.

Pour commencer, il faudra en acheter plusieurs pour tenir au moins une journée (elles sèchent en 1 nuit… ). C’est un investissement vite rentabilisé vu le prix des serviettes hygiéniques « classiques » en magasin.

Vous en trouverez facilement sur le net ou dans les magasins en vrac ou bios.

Sites où vous pouvez en trouvez :

  1. https://www.greenweez.com/serviettes-hygieniques-lavables-c3982
  2. https://www.plim.fr/fr/
  3. https://www.coudscoudslily.fr/
  4. http://www.hannahpad.fr/
  5. https://dansmaculotte.com/fr/serviettes-hygieniques-lavables-jour/16-serviette-hygienique-lavable-coquillage?gclid=EAIaIQobChMI_aHU176Z2QIVyb3tCh0NrQWWEAQYBSABEgLO4vD_BwE
  6. http://www.lulu-nature.com/serviette-intime-lavable-c102x2445572?gclid=EAIaIQobChMI%2D86T7sCZ2QIVR54bCh0Hcw7tEAAYASAAEgLlV%5FD%5FBwE
  7. https://www.lilinappy.fr/serviettes-hygieniques-lavables/?gclid=EAIaIQobChMI8Z-A-b6Z2QIVjrztCh0T0gX5EAMYASAAEgJ4PPD_BwE
  8. et pleins d’autres marques et sites.

Mon avis :

C’est ce que je porte les jours où je ne mets pas la CUP, et quasi rien à redire dessus. C’est confortable, ça se lave très bien, le seul petit défaut que je lui trouve c’est que ça peut bouger… vaut mieux prendre des tailles différentes, selon nos dessous, pour que ça tienne le mieux possible. Vu qu’il n’y a pas de côté collant, c’est un peu moins stable si on bouge pas mal. Pour faire du sport par exemple, vaut mieux porter une culotte de règle (ou autre).

  • Les tampons bios : (moins de 4 euros les 12)

Si vous n’êtes pas prête d’abandonner la méthode  » tampon » malgré les déchets que ça produit, mais souhaitez faire plus attention aux produits utilisés, vous pouvez vous diriger vers la marque NATRACARE.  D’ailleurs, cette marque fait aussi des serviettes hygiéniques.

La marque utilise du coton doux, bio, et des matériaux biodégradables dépourvus de chlore et de plastique.

Sites où vous pouvez en trouvez :

  1. http://www.mondebio.com/marque-bio/natracare/23.html
  2. https://www.mademoiselle-bio.com/natracare/
  3. https://www.greenweez.com/natracare-m11322
  4. https://www.brindilles.fr/marques/natracare.html
  5. http://www.bebe-au-naturel.com/recherche?recherche=natracare
  6. et dans les magasins bios.

Il y a aussi la marque OrgaNYC pour les tampons, serviettes bios mais ça se trouve que sur internet.

 

Voilà, cet article est terminé, j’espère qu’il a pu vous aider et si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser en commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *